Ne t’enfuis pas avec les tubes !

© Robert Kneschke – adobe.stock.com

Encore tout endormie, Zoé s’étire dans son petit lit, se frotte les yeux, regarde le soleil se lever. La sonnette retentit encore une fois ! Mince alors... Qui peut bien venir si tôt le matin ? Il est encore trop tôt pour se lever. Rufus aboie.

Tout doucement, Zoé pose son pied gauche au sol. Le pied droit le suit rapidement. Depuis la fenêtre, Zoé voit le facteur qui attend devant la porte, avec deux gigantesques colis.

« Tom, viens vite voir », lance-t-elle à son grand frère. « On a reçu des cadeaux ! »

Tom marmonne quelques mots et se tourne de l’autre côté. Zoé, debout près du lit, le secoue par le bras.

« Allez, réveille-toi. Les colis sont sûrement pour nous. »

Elle n’apprécie guère que son paresseux de frère ne veuille pas se lever, mais il y a plus urgent. Elle trottine jusque dans l’entrée, où flottent d’agréables effluves de café et de pain frais. Elle a juste le temps de voir sa maman sortir par la porte-fenêtre.

« Tom, allez, viens maintenant. » Zoé est de nouveau au chevet de son frère.

« Il y a deux énormes paquets devant la porte. »

« Et ils sont pour nous ? »

Tom s’assoit, s’étire. Zoé est si convaincante qu’il l’accompagne dans le jardin, où leur père vient de déposer les paquets. Alors qu’il s’apprête à en soulever un, les enfants accourent.

« Papa, c’est quoi ? Dis, c’est quoi ? » s’époumonent-ils.

« Surprise ! », annonce maman depuis la cuisine. « Rentrez vite pour qu’on vous explique ce qu’on va faire aujourd’hui. »

Les enfants n’avaient jamais pris leur petit-déjeuner aussi rapidement. Et pour cause : dans les cartons se cache une véritable maison – et même un toboggan. C’est ce que viennent de leur annoncer leurs parents. Mais avant toute chose, il va falloir la construire.

« Ouah, super », crie Zoé, même si elle ne voit absolument pas comment une maison a bien pu rentrer dans ce carton et veut donc immédiatement ressortir dans le jardin pour vérifier. Mais papa lui demande de venir d’abord voir sur l’ordinateur : « Regardez ici, c’est la base de données QUADRO. Voilà à quoi va ressembler la maison une fois montée. Et quand on clique ici, on peut la tourner dans tous les sens. »

Tom les a rejoints et montre une autre construction.

« Et ça, c’est quoi ? »

« Comment ça ? », lui demande son père.

Mais Zoé a déjà compris. « Oh, mais celle-là est bien plus chouette. C’est celle-là que je veux ! »

Rapidement, ils décident de construire un vrai château, qu’ils pourront aussi relier au toboggan.

Papa vide l’énorme carton sur la pelouse – des centaines de pièces se répandent dans le jardin. Zoé chipe un raccord et part en courant, tandis que Tom se met à compter. Concentré, il compte les tubes colorés et annonce fièrement le résultat à son père, qui s’attaque au chantier de manière stratégique : se faire une idée d’ensemble, puis procéder étape par étape. Mais voilà que Zoé a déjà raccordé deux tubes et un raccord, puis un autre raccord et encore un tube. Inspiré par sa petite sœur, Tom attrape une plaque QUADRO et la place dans la construction que Zoé vient d’assembler.

Papa reprend les rênes du chantier et explique qui sera chargé de quoi. Sa femme, assise sur un banc sous le parasol, observe la scène et sourit en voyant son mari dépassé par les événements. Alors quand Rufus s’en mêle et commence à renifler le toit en tissu, elle estime que c’est le bon moment pour intervenir et donner des instructions claires. On attache le chien. Papa assemble les pièces. Elle montre à Tom comment utiliser la clé QUADRO qui permet de serrer les vis, pendant que Zoé et son père montent les premières pièces. Et voilà, plus de pagaille. Tout le monde est concentré sur la construction. Même le chien observe le spectacle, les oreilles dressées.

« C’est l’heure de la pause ! », s’exclame maman en sortant de la maison, les bras chargés de tranches de melon et de jus de pomme bien frais. « On l’a tous bien méritée. » Tout le monde approuve et se jette sur la collation, avant de se remettre au travail.

Tom observe son père tandis que le modèle prend forme. Zoé rassemble les vis que le chien avait éparpillées dans le jardin.

Vers midi, ça y est : la construction est assemblée. Tom est fier comme un paon. Il ne manque plus que les plaques et quelques vis. Tout le monde s’arrête pour admirer le chef-d’œuvre, avant de se lancer à plein régime dans la dernière ligne droite, avec un objectif clair en tête.

En bas, Tom teste la stabilité de la construction. Zoé montre à son père où il manque une dernière vis, pendant que maman met la table. Elle a encore une surprise : pour fêter la journée, ils vont faire un barbecue. Son petit doigt lui dit qu’il est temps de refaire le plein d’énergie.

Encore quelques manipulations ici et là – et voilà, c’est terminé ! Quelle heure est-il au juste ? Ah, peu importe !

Maman applaudit quand le toboggan est fixé à la construction. Zoé ne peut plus attendre et s’élance déjà sur le toboggan alors que tout n’est pas encore vissé. Aucun problème sur une structure QUADRO. Papa termine quand même le chantier de manière professionnelle et s’assure que tout est en ordre.

Sans que personne ne s’en aperçoive, la dernière vis est mise en place. La structure est totalement montée. Pendant que papa cherche les vis en surnombre et que maman voudrait ajouter une plaque ça et là pour des raisons de sécurité, Zoé et Tom grimpent et glissent à qui mieux mieux.

Ils ont atteint leur but ensemble !

Heureusement qu’ils avaient fait une pause casse-croûte dans la matinée, car quand maman allume le barbecue, il est déjà trois heures. Les enfants s’en fichent totalement : ils sont déjà en train de montrer leur château à Max et Lara, leurs petits voisins. Tout excitée, Zoé leur explique comment ils ont assemblé la construction. Tom en rajoute un peu en racontant que son père n’a fait que suivre leurs instructions. Dans une ambiance sympathique, maman propose aux parents de Max et Lara de se joindre à eux. Ils apportent une salade et des boissons. Après le repas, les deux familles bavardent à table en regardant leurs enfants jouer.

Quelle belle journée !

Le soir venu, l’heure du coucher ne fait l’objet d’aucune négociation : heureux et sereins, Zoé et Tom sombrent dans un profond sommeil.

Seul papa est encore sur le pont. Le chien n’est pas sorti de la journée – et personne ne s’en est rendu compte ! Ils étaient si excités qu’ils ont oublié le pauvre Rufus ! Papa fait encore un tour dans le parc et s’assoit sur un banc. Le soleil jette de chatoyants rayons orangés à l’horizon. Sur le site https://quadrofrance.fr/, il découvre que l’on peut construire ses propres créations à l’aide du logiciel gratuit QUADRO.

À son retour, il en parle à sa femme et tous deux sont convaincus qu’ils doivent absolument renouveler l’expérience du jour – en réalisant leurs propres idées.

... Et quand l’automne arrivera, maman donnera encore une fois des instructions claires, car la structure d’escalade QUADRO déménagera dans la maison. Elle trouvera sa place dans la chambre des enfants, bien entendu avec des plaques bien fixées et tout le tralala. Et il y aura peut-être même encore quelques saucisses grillées...

Et la morale de l’histoire ?

QUADRO n’est pas seulement synonyme de jeu et d’escalade. Les kits QUADRO permettent aussi de construire en famille. Quand tout le monde participe – les parents, mais aussi les grands-parents et surtout les enfants –, la construction se transforme en événement auquel tout le monde prend plaisir.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés